Rogue Trader "Vanquisher"

Renaissance du Vanquisher.

817 année du 41eme Millénaire.

Depuis de nombreuses années, Magnus, Content Not Found: gaspard-sagrenmulher et moi sommes au service de l’Inquisiteur [inquisition] Klaus GROMBERG, Inquisiteur en qualité d’interrogateur. Durant ces années, nous avons pu nous faire un réseau de contact et avons mené différentes mission pour le compte de l’inquisition. Parallèlement à ces missions, je continuais à rechercher activement le VANQUISHER tant pour venger la mort de Septimus GREGOR que pour récupérer la Lettre de Marque de libre-marchand.

Il y a peu , Magnus et moi avons été appelés à nous présenter sur Port-l’Errance sur ordre de l’inquisiteur Gromberg. Accueilli sur place par ce dernier et par Content Not Found: gaspard-sagrenmulher, il nous apprend qu’un signal de détresse en provenance du VANQUISHER a été détecté dans le secteur de l’Hécatombe. Situé aux limites du secteur CALIXIS, à l’entrée des Etendues de KORONUS, coincé dans la Gueule, l’Hécatombe est une vaste étendue de navires et sondes échouées depuis des milliers d’années, par la suite d’une probable guerre dont nous ne savons pas grand chose.
D’après les informations de l’inquisiteur Gromberg, ce signal de détresse est révélateur: quelque chose a du se passer à bord du VANQUISHER qui a contraint [rogue trader] Rémus DARGOUGE à faire cet appel, et connaissant la réputation du personnage, cela devait être grave.
Notre mission est simple: mettre aux fers [rogue trader] Rémus DARGOUGE et revendiquer le VANQUISHER. L’inquisiteur nous apporte son soutient dans cette entreprise, mais cela aura un cout…
Grâce aux contacts de l’Inquisiteur, nous sommes pris à bord du Sovereign Venture, un croiseur lourd appartenant à la famille TRASK, une longue dynastie de Libre-Marchand. A bord, nous embarquons le personnel minimum pour remettre en fonction le VANQUISHER et le manœuvrer : il est évident pour nous que l’équipage actuel doit être passé par les armes. Pour cette entreprise, l’Inquisiteur nous adjoint un Archmilitant de premier ordre ([[ :macharius-prime]]) ainsi qu’un explorateur ([[ :jonah-vix]]).

Le voyage à travers le Warp jusqu’à l’Hécatombe se fait sans incident. Une fois sur place, nous n’avons aucun mal à repérer le VANQUISHER qui erre permis les autres débris. D’après les détectaugures, l’énergie du VANQUISHER est faible et il a subit de nombreux dommages que l’on attribue aux collisions avec les débris. Bien que le signal soit faible, nous pensons que le vaisseau a pus maintenir certaines de ses fonction vitales, mais Magnus nous révèle qu’il ne sent la présence d’aucune vie à bord. Pire encore, le navire semble résonner de milliers de voix qui sont maintenant mortes. Les reserves d’énergie du VANQUISHER ne lui permettent pas de tirer et nous optons donc pour une approche avec la Murenne. Nous remarquons cependant que le Champs de Geller est en état de fonctionnement mais qu’il subit des variation irrégulières et anormales.
Malgré le soutient de l’inquisiteur, le capitaine du Sovereign Venturene nous accorde pas d’effectif pour l’abordage.

L’approche se fait sans encombre et malgré les débris (dont certains se révèlent d’une grande valeur), nous arrivons à accoster à proximité de la passerelle de commandement. Premier à monter à bord, je revendique le VANQUISHER, conformément aux usages. A l’intérieur, le navire est poussiéreux et la mort repend sont odeur méphitique partout autour de nous. Rien n’est en vie et nous sentons le poids des milliers d’âmes errant dans le navire…Nous croisons de nombreux cadavres, desséchés par le vide intersidéral…Quelqu’un a purgé le navire d’un seul coup de toute son atmosphère, déciment la totalité de l’équipage, uni dans un même cri d’agonie.

Nous arrivons enfin sur la passerelle pour constater qu’ici, comme ailleurs, tout le monde est mort. Sur le trône du Seigneur-Capitaine, siège les restes du navigateur et à ses pieds, le git le cadavre desséché de DARGOUGE. Une mort atroce avait finalement emporté cet hérétique… Septimus était enfin vengé et l’Empereur dans sa grandeur m’avait épargné de ma salir les mains de son sang.

Alors que nous nous approchons pour en savoir plus sur ce qui était advenu, la couronne du navigateur se met à luire d’une étrange lueur. d’un coup, le cadavre se redresse et ouvre sur nous sont troisième œil, brillant d’un éclat écarlate. Surpris, nous tirons de concert sur le Navigateur qui avec un bolter, qui avec une arme à plasma, sans parvenir à lui faire le moindre dommage. la couronne du Navigateur semble être la source du pouvoir qui anime le cadavre et alors que nous nous faisons cette réflexion, des arcs d’énergie sortent de cette couronne maudite et frappe les cadavres de l’équipage qui se met à revivre sous une forme qui n’avait rien de naturelle. presque submergés par le foule des morts, nous fuyons la passerelle sur les conseils de Jonah qui nous livre sa théorie: le Champs de Geller qui est sensé sécuriser le navire contre les incursions du Warp devrait nous permettre de diminuer le pouvoir de la couronne. Mais pour réparer le générateur Warp, il nous faudra aller à le rencontre de l’esprit de la machine.

Nous nous dirigeons donc vers la salle des générateurs, détruisant autant de morts (réanimés ou non) que nous pouvons. Gaspard et Jonah ont une longue conversation avec l’esprit du VANQUISHER au terme de laquelle le générateur Warp est réactivé. A cet instant, les morts réanimés tombent au sol, immobiles. Jonah avait raison et nous repartons vers la passerelle.

Là-bas, le Navigateur nous attendait toujours, avec quelques morts encore animés. faisant usage d’autant de force de frappe que nous pouvons, nous vison le Navigateur qui s’écroule au sol laissant sa couronne rouler au sol dans un tintement malsain.

Sécurisant le lieu en enfermant la couronne dans la chambre de stase, nous faisons embarquer notre équipage pour remettre le navire en état…le VANQUISHER avait un nouveau maître et un nouvel équipage.

Comments

Journal de bord de Macharius Prime Second et Maître Fusilier du Vanquisher

Le cortège des Damnés :

Après nous avoir concertés, le Capitaine Smyr décida d’éviter Dross pour le moment et nous dirigea vers l’autre destination portant le sombre nom du Cortège des Damnés. Je commençais à appréhender de mieux en mieux la façon de voir du Capitaine et le traitement de l’affaire sur Vaporius me convenait particulièrement. Il lui fallait juste un peu de temps pour trouver ses marques.
Toujours est-il qu’une fois rendu aux coordonnées indiquées par les sites Eldars nous trouvâmes une porte stellaire gigantesque que nous avons franchi sans une certaine appréhension ne sachant vers quels dangers nous nous rendions.
Une fois la porte franchit nous nous retrouvâmes à l’autre bout du secteur Calixis d’après nos auspex. Devant nous se trouvait un spectacle des plus fascinant mais aussi effrayant. Un soleil d’une noirceur terrible, autour de laquelle gravitaient trois lunes se tenait au centre de ce système. Ce soleil était entouré d’une ceinture de débris et d’épaves de vaisseaux de tout type et de tout genre certains étant pourtant encore en service. Jamais de ma vie je n’avait encore vu pareil spectacle allant au delà des descriptions qui avaient pu en être faite.
Après analyse il s’avéra exister une sorte de hiérarchie dans les différentes strates des anneaux. Ce lieu en tout cas malgré son côté lugubre excita au plus haut point mes amis du mechanicus, ceux ci voyant devant eux des secrets perdus potentiellement récupérable.
Cependant nous n’étions pas venu pour cela et bien vite nous nous engageâmes vers la Mer Intérieure où se trouvait les nouvelles coordonnées qui nous permettrait enfin de rejoindre la Perle Funeste.
A peine revenu à bord nous reçûmes un appel de détresse d’un groupe de réfugiés abandonnés là lors d’une précédente expédition. Il fut facile de convaincre le Capitaine de leur venir en aide mais je ne m’attendais pas à l’attaque des Hommes Creux qui surgirent de nul part armés d’outils dévastateurs. Rapidement j’envoyais mes valeureux fusiliers munis de combinaisons afin de les déloger de la coque du Vanquisher. Nous avons pu sauver le petit groupe qui s’avéra être sain après contrôle médical et psychique.
Leur chef nous informa alors l’existence de plusieurs autres groupes disséminés dans les épaves. Malgré l’insistance du Mécanicus le Capitaine décida de les aider également ce que j’approuvai au plus haut point.
La récupération du second groupe fut des plus délicates car les réfugiés étaient à bord d’un space hulk composé de quatre épaves imbriquées. L’avancée fut difficile et périlleuse laissant beaucoup de mes hommes sur le carreau à mon grand dam car j’ai commis une erreur tactique sous estimant nos adversaires. Malgré tout, nous parvînmes à les extraire et à repérer un élément exploitable pour le mécanicus. La décision fut prise de prendre le temps nécessaire afin de récupérer ce système de redistribution énergétique mais nous fûmes vite submergés par les Hommes Creux arrivant de toute part nous forçant à abandonner nos travaux et laissant à nouveau des hommes à terre.
Chaque perte m’étant douloureuse je rentrais dans une colère sourde et me montrait quelque peu irascible. <il>équipages qui ont vaillamment combattus à la fois les charognards mais aussi ces maudits Xénos.

Renaissance du Vanquisher.
bailleulgauthier silveryk

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.