Adeptus Ministorum

L’ORGANISATION DE L’ECCLESIARCHIE

Crédo Impérial

Le vaste Adeptus Ministorum peut être schématiquement divisé en 2 parties. Bien que les fonctions de ces 2 départements se chevauchent forcément, leur rôle recouvre des champs d’actions distincts au sein de l’Ecclésiarchie. Les membres les moins influents sont diriges par les archidiacres qui supervisent le fonctionnement administratif du Ministorum. Ils calculent le montant des dimes, s’assurent de leurs prélèvements, dirigent la construction de nouveaux temples et sanctuaires et sont responsables de l’approvisionnement de l’organisation.

Chaque diocèse possède son propre archidiacre et la plupart des paroisses ont des diacres dans leur sanctuaire principal. Ils gérent l’argent qui entre et qui sort de leur paroisse : les spiritualités (argent versé à l’Ecclésiarchie en retour de services de nature spirituelle) et les temporalités (richesse et pouvoir associés à la terre et aux possessions de l’Ecclésiarchie). Dans les coulisses, des milliers de clercs et de comptables veillent à ce que cette énorme machine fonctionne le mieux possible.

Hebergeur d'image

Le reste de l’Ecclésiarchie ne s’occupe que des aspects spirituels de l’organisation. Il s’agit des cardinaux, des prècheurs, des missionnaires et des confesseurs, qui administrent le culte de l’Empereur et font observer les doctrines religieuses de l’Ecclésiarque. Il existe plusieurs organisations plus petites au sein de l’Ecclésiarchie, chacune ayant un rôle spécifique:

Adeptus Sororitas
Clergé Frateris
Missionarus Galaxia
Schola Progenium

quelques Factions de l’écclésiarchie:

-Les Calendites (initialement situés dans les régions occidentales du Segmentum Solar) : prétendent que l’Empereur a toujours été un dieu vivant .

-L’école de pensée Phanacienne (créée à l’extrême ouest du Segmentum Pacificus) rétorque que l’Empereur ne devint un dieu que lorsqu’il abattit Horus. Ces deux sectes croient en la divinité de l’Empereur et ne discutent que les détails de sa déification.

-Les Armormants Croient que le Culte de l’Empereur doit être vénéré avec le plus d’ostentation possible afin d’honorer la gloire du Maitre de l’Humanité. Grande intolérance à l’égard des mutants notamment. Père fondateur : Gracius d’Armorm.

-Les Ayatani : Situées dans la région des Mondes de Sabbat. Vénère la Sainte. Pacifistes absolus.

-Les Lucidistes : Karis Cephalon et ses environs (Segmentum Solar) : Pauvreté et abstinence. Vision très spartiate du culte. Opposé à la vision armormante.

-Les Résurectionistes : Croient en la réincarnation de l’Empereur et travaillent dans ce sens afin de préparer sa nouvelle incarnation terrestre. Les Thoriens de l’Inquisition et les Omnissiens du Mechanicus rejoignent cette pensée.

-Les Polaristes (région d’Hydraphur, Segmentum Pacificus) : Pensent qu’à cause du danger qu’ils representent, les psykers ne doivent pas être mêlés au reste de l’Humanité. Il ne sont là que pour nourrir l’Empereur. Les seuls psykers autorisés (astropathes) devraient selon eux être transformés en serviteurs lobotomisés seulement capabable de retransmettre un ordre donné.

- Les rédemptionnistes sont un bon exemple des sectes les plus extrémistes qui existent dans l’Imperium. Les rédemptionnistes croient que l’humanité s’est écarté du droit chemin tracé par l’Empereur et que les péchés des hommes finiront par les faire sombrer dans la bestialité et la dépravation. Tant que les hommes n’apprendront pas à dominer leur nature pécheresse, ils seront incapables de s’unir pour conquérir les étoiles comme le veut réellement l’Empereur. L’humanité doit être purgée de tout péché par le feu, le sang et la foi. Surtout par le feu…
Le péché revêt de multiples apparences : l’alcool, le jeu, le mensonge, la tromperie, la débauche, la fornication (penser à la fornication est déjà un péché) et empêcher les redemptionnistes d’accomplir leur juste devoir. Les pires pêcheurs sont les mutants et les sorciers, les suppôts du mal. Viennent ensuite les hérétiques qui tolèrent le péché et refusent d’écouter le message de la Rédemption. Personne n’est innocent et ne peut être exempt d’un dur repentir. Le plus humble ouvrier peut être un parangon de vertu (bien que cela soit peu probable) alors que le plus haut aristocrate peut se révéler un pécheur dépravé à deux doigts de la damnation éternelle.

-L’Impérialisme est un credo populaire dans les régions situées sur les franges de la galaxie. Il personnifie l’esprit pionnier qui veut répandre toujours plus loin la lumière de l’Empereur. De nombreux Missionarus Galaxia ont été impérialistes et presque tous leurs Frateris Militia sont issus de ce credo. Les impérialistes ne sont pas bases sur un monde précis, mais ils sont disséminés sur toutes les frontières de l’Imperium, en particulier sur la frange orientale, loin de la Terre. Ils échangent leur aide spirituelle et matérielle contre des voyages à bord d’immenses vaisseaux d’exploration traversant le Warp à la recherche de nouveaux mondes. Beaucoup d’impérialistes meurent avant même d’avoir vu une autre planète mais certains voient leurs prières exaucées et posent le pied sur un nouveau monde. Si ce monde est peuplé, les impérialistes considèrent qu’il est de leur devoir d’enseigner la vraie parole de l’Empereur à leurs nouveaux frères. Si la planète est inhabitée mais qu’elle convient à la vie humaine, ils y fonderont une colonie.
Survivre dans les conditions les plus difficiles est une longue tradition des impérialistes qui, en quelques générations, transforment des mondes désolés en paradis. Ils pensent que l’humanité a pour devoir de se reproduire de manière aussi prolifique que possible et de se répandre à travers la galaxie pour prendre possession d’un domaine qui lui revient de droit. Une petite centaine d’impérialistes est capable de repeupler une planète en quelques générations, construisant ses cités autour de temples et de sanctuaires dédiés ont l’Empereur.
Les impérialistes sont extrêmement xénophobes et pensent que la galaxie a été créée pour que l’homme en soit le maître. Ils combattent avec zèle toute créature extraterrestre intelligente qui croise leur chemin et ils ne toléreront jamais qu’une autre race puisse un jour discuter les revendications des hommes sur les étoiles. Leur ferveur anéantit parfois des mois ou des années de travail effectué par le Missionarus Galaxia, déclenchant une guerre que la diplomatie aurait pu éviter.

-Les frêres de la lumière inspirés par les purges de l’Inquisition sur leur monde, certains habitants de Desedna décidèrent de chasser eux-mêmes les hérétiques et les cultes impurs. Leurs idéaux ont trouve écho et une secte en plein essor opère maintenant autour de ce système dans le Segmentum Obscurus. Ils se sont nommes les Frères de la Lumière parce qu’ils s’aventurent dans des zones sombres et mystérieuses de l’Imperium pour y apporter la lumière de l’Empereur. Ils se considèrent comme le bras droit de l’Inquisition et poursuivent les credo secrets, les abominations mutantes et les psykers indépendants. Selon leurs membres impliques, ils sont perçus comme une aide appréciable, d’inoffensifs excentriques, des amateurs gênants ou des fauteurs de troubles par les forces impériales.
Nombre de scandales ont éclaboussé les Frères de la Lumière qui violent la vie privée des nobles, persécutent des citoyens innocents et, en général, se mêlent de ce qui ne les regarde pas. Néanmoins, leur secte a aussi son utilité. Sur plus d’un monde, ses investigations ont mis à jour des complots de sectes genestealers ou du Chaos, et quelques gouverneurs impériaux ont même du faire face à un examen minutieux de l’Inquisition après certaines de leurs révélations.

Adeptus Ministorum

Rogue Trader "Vanquisher" bailleulgauthier silveryk