Les Logomanciens

Les logomanciens sont une alliance de factions hérétiques et de technocultes qui sont depuis longtemps une plaie pour les secteurs voisins de calixis et d’Ixaniad, mais dont les origines remontent beaucoup plus loin dans le passé de l’impérium, ou plutot dans celui de l’humanité. Les logomanciens trouvent leur inspiration dans un texte hérétique interdit intitulé Pour la défense du futur, une oeuvre jugé blasphématoire à la fois par le Ministorum et le Culte Mechanicus et mise à l’index il y a plusieurs mullénaires.

Les Logomanciens ont pour objectif d’amener un retour à la puissance mythique du moyen Age technologique et de voir l’humanité, accéder à la toute puissance. A cette fin les logomanciens tentent de détruire le Culte Mechanicus et de renverser l’autorité impériale.

Havre pour les hereteks et les technoprêtres renégats, le culte des logomanciens est un groupe extrêmement bien organisé et équipé qui recrute ses adeptes par le biais d’un réseau secret d’intérêts commerciaux impitoyables et de nobles assoifés de pouvoir. Les logomanciens sont calculateurs, secrets et patient dans l’éxécution de leurs complots et intrigues, d’une brutalité absolue dans leur recherche du pouvoir et infatiguables dans leur quêtes d’armes et d’outils toujours meilleurs pour parvenir à leurs fins.

Par le passé, les logomanciens ont été responsables d’un nombre incalculable de morts dans leur quête du pouvoir et du progrés, et en une occasion ont même menacé la stabilité du secteur calixis dans son entier par leur rôle souterrain dans le soulévement des Meritates.

Les guerres Meritech: Les logomanciens équipérent et poussérent à la rebellion des clans de hors mondes vivant dans l’amas de meritates. Dans le seul but de tester leurs armes et techno-hérésies lors de ces batailles tout en tirant profit des guerres en installant des cellules de logomanciens à des postes influents à travers le secteur. Ces guerres entrainairent des traques et des purges violentes de la part des saints ordos et de la faction du mechanicus la lumiére divine de Sollex contre les logomanciens à travers tout le secteur, de Tarsus la cité ruche à la planète Fenk.

L’atrocité génétique de Fenk: Données introuvables…

L’incident de Coscarla: Données introuvables…

L’incident des hommes vides: L’affaire des hommes vides de Sinophia Magna est le nom donné à une expérience menée par les logomanciens afin de corrompre les êtres humains par l’introduction de caractére xenos au niveau génétique. La grande majorité de leurs cobayes furent des échecs, mais ils réussirent a créer une poignée d’horreurs transgéniques blasphématoires auxquelles l’inquisition donna plus tard le nom “d’hommes vides”. Des agents de l’inquisition implantés parmi les troupes de l’arbites firent disparaitre ces horreurs.

Lorsque leur hérétique conspiration fut découverte, les logomanciens déclenchérent l’un des apocalyptiques plans d’évasion qui ont fait leur réputation. Ils saturérent les baraquements des FDP de vapeurs chimiques psychoactives, plongeant les hommes dans une furie sanguinaire. Les malheureux s’entretuérent et massacrérent tous ceux qui passaient à leur portée. Des agents logomanciens infiltrés dans l’arbites provoquérent la surcharge du réacteur à plasma enfoui sous la forterresse de l’arbites, la réduisant en un tas de scories fumantes et tuant 90% de la garnison. Les derniers survivants de l’arbites appuyé par des agents de l’inquisition prirent d’assaut les laboratoires des logomanciens et mirent un terme à leurs activités hérétiques, capturant ou tuant la plupart des hereteks.

Les Logomanciens

Rogue Trader "Vanquisher" bailleulgauthier silveryk