Adeptus Mechanicus

“Je sens l’esprit de la machine …il me parle”
Magus Techaugure Mallius Kran

LE CULTE MECHANICUS

Le Culte Mechanicus ou Culte de la Machine, reconnait l’Empereur comme Maitre du genre humain mais ne reconnait pas l’autorité de l’Ecclésiarchie, culte officiel de l’Imperium. En fait, l’Adeptus Mechanicus suit sa propre religion, sombre et mystérieuse.

Selon l’Adeptus Mechanicus, la connaissance est la manifestation supréme de la divinité et toute créatures ou objets véhiculent un certain savoir. Du fait de son immense connaissance, l’Empereur est le principal objet d’adoration. Les machines ayant préserver les connaissances ancestrales sont également sacrées et l’intelligence artificielle est tout aussi divine que celle des hommes. La valeur d’un homme n’est que la somme de ses connaissances, son corps n’est qu’une simple machine organique lui permettant de préserver son intelligence.

L’Adeptus Mechanicus est obsédé par la quête du savoir. Cette quête prend de multiples formes, que ce soit en recherches ou en explorations mais son but principal est la découverte des anciennes MCS (Matrices de Constructions Standards).

LES MATRICES DE CONSTRUCTION STANDARDS ou Gabarits de Production Standards

Les MCS furent créées durant l’age d’or du Moyen-Age Technologique. A cette époque, des milliers de colonies humaines furent fondées sur des mondes lointains. Nombre de ces colonies ne parvinrent pas a survivre, certaines furent isolées puis perdues et celles qui survécurent ne réussirent à obtenir qu’un très bas niveau économique, Cependant, la plupart de ces mondes réussirent à garder un haut niveau technologique grace aux immenses banques de données informatiques importées de la Terre. Ces bases de données informatiques sont plus connues sous le nom de Matrices de Construction Standard (MCS).

Les MCS représentent la somme des connaissances humaines. Bien que la plupart des colons eussent surtout besoin de savoir construire de simples machines agricoles, le systéme comprenait des programmes pour diverses constructions, comme les centrales d’alimentation nucléaire et les réacteurs à fission.

Aujourd’hui, les MCS ont complétement disparues et seuls quelques exemples d’impressions sur papier de première génération subsistent. Sur certains mondes. les informations sur les MCS sont considérées comme sacrées et les copies originales sont gardées jalousement comme des textes sacrés, dans les sanctuaires et les temples.

Depuis des millénaires, l’Adeptus Mechanicus recherche des informations sur les MCS. Ils les considèrent comme leur bible perdue, leur Graal, leur calice du savoir. Chaque bribe d’information est évidement recherchée et jalousement préservée. Toutes les rumeurs sur un systéme fonctionnel sont prises au sérieux et suivies par des enquéteurs. Grâce a ces efforts, de nombreuses informations ont été retrouvées ou ont pu ëtre reconstituées par une analyse soigneuse. Mais la technologie la plus avancée échappe encore à l’Adeptus Mechanicus car les premiers colons constituaient des peuples simples à l’esprit pratique. Il était rare que quelqu’un se donne la peine de recopier les théories et les techniques avancées contenues dans les MCS.

Beaucoup d’humains attribuent la civilisation ork à des systémes complets de MCS que ceux-ci aurait volé. Cette hypothèse est cependant très improbable.

Adeptus Mechanicus

Rogue Trader "Vanquisher" bailleulgauthier silveryk