Schola Progenium

LA SCHOLA PROGENIUM

La Schola Progenium est responsable du bien-être et de l’éducation des orphelins des serviteurs impériaux. Qu’il s’agisse du fils d’un colonel de la Garde Impériale ou de l’enfant d’un obscur scribe, tous sont l’objet d’une même attention. Chaque diocèse possède de ces orphelinats ou sont réunis ces pupilles. Sous la tutelle d’un abbé, les prêcheurs de l’internat dirigent les études des jeunes gens dans de multiples domaines, y compris le catéchisme impérial.

Au moment de l’adolescence, les progena sont orientés vers les matières dans lesquelles ils se sont avérés les plus doués et, jusqu’à l’age de seize ans, leurs tuteurs veilleront à ce qu’ils développent davantage leurs talents en les formant à l’une des carrières des organisations impériales. La plupart des progena deviennent scribes, clercs ou surveillants dans l’Adeptus Terra, mais certains d’entre eux peuvent espérer accéder à de plus hautes fonctions. Certains garçons pourront peut-être devenir commissaire de la Garde Impériale, sous-officier de la Flotte Impériale ou entrer dans les ordres et être nommés prêcheur ou doyen (le subordonné d’un diacre). Certaines filles pourront rejoindre l’Adepta Sororitas. Les progena des deux sexes peuvent être recrutés par l’Inquisition ou même l’Officio Assassinorum. C’est un grand honneur d’être passé par la Schola Progenium et ceux qui en sont issus ont conscience de ce privilège.

Professeurs et élèves mènent une vie stricte et austère. Pendant l’Age de l’Apostasie, nombre de Schola Progenium furent corrompus par l’esclavage et la dépravation. Les pupilles travaillèrent dans les mines et les usines de l’Ecclésiarchie. Des enfants particulièrement brillants furent vendus comme domestiques à des commandants de la Garde Impériale, les plus belles des pupilles devinrent les concubines des nobles impériaux. Les plus forts furent entrainés pour appartenir à la Fraternité des Templiers ou aux Promises de l’Empereur dont les meilleurs éléments grossirent les armées de Vandire. Le mot orphelinat fut associé à des pratiques illégales, en particulier sur le plan financier. Aujourd’hui, des internats séparent les deux sexes. Les contacts sont chastement réservés aux cérémonies religieuses. Seule cette pureté permet aux progena de rejoindre ceux qui veillent sur le domaine de l’Empereur.

Selon les accords passés avec les gouverneurs impériaux, l’Ecclésiarchie peut se charger de tout ou partie du système scolaire. Des missionnaires et des soeurs pourront par exemple tenir des écoles ouvertes pour les plus défavorisés alors que les personnes les plus aisés pourront accéder à des écoles militaires ou autres. D’autres écoles, ouvertes aux enfants de familles nobles ou très riches pourront préparer à certains postes de hauts fonctionnaires locaux avec des possibilités d’intégrer une branche de l’organisation impériale. Par contre certaines autres, comme l’Inquisition, ne recrute que dans la Schola Progenium.

Schola Progenium

Rogue Trader "Vanquisher" bailleulgauthier silveryk