Fenksworld

Pour la plupart des étrangers, Fenksworld a la réputation d’un monde ruche crasseux, peu interressant et notoirement indépendant politiquement dans le secteur, il est considéré comme manquant d’importance ou d’ampleur comme Scintilla ou Malfi.

La capitale de Fenksworld est Nova Castillia, une vaste cité ruche dont les spires perçent le ciel, occupés par des dépôts d’approvisionnement, des enclaves nobles, d’habs animées par des bourgs de divertissement éclairés de néons. Bien qu’un peu délabrée et sale, cette cité n’est pas différente de beaucoup d’autres ruches à travers l’Imperium. Alors que les maisons nobles de Nova Castillia sont le coeur des élite dirigeante de la planète, sa population constitue la plus grande partie de la population de Fenksworld. Dans son étreinte impitoyable elle détient deux ruches subordonnés que la plupart des hors-mondes, s’ils sont chanceux, ne voient jamais.

La première, Magnagorsk, s’enfonce profondément dans la croûte terrestre de Fenksworld. Fortement industrialisée, c’est un lieu infernal de métal fondu, de feux volcaniques, de fumées toxiques et de cendres dans l’air, où se forge le blindage des navires de guerre impèriaux. La ruche existe uniquement pour alimenter le port de La Flotte de Combat Calixis à l’ancrage en orbite haute. Magnagorsk est contrôlé par des guildes de fonderie hargneuses et impitoyables.

Plutôt que dominer ou de plonger dans la terre, Volg s’étale sur des centaines de kilomètres carrés comme un cancer de portiques corrodées et de dômes éclairés au phosphore qui se serait répandu sur les marais salés et acides de Fenksworld. Volg est constitué de vastes pièges à bué et humidité, d’usines de retraitement, de réservoirs de recyclage des déchets biologiques et accroché sur des pilotis d’improbables grappes de bidonvilles. La toxicité et les terribles conditions de vie à Volg sont à la limite du viable pour l’homme.

Fenksworld

Rogue Trader "Vanquisher" bailleulgauthier silveryk