Light of Terra

Le vide est un environnement périlleux, et le warp plus encore: un navire peut s’y perdre en un clin d’oeil et son équipage sombrer en hurlant dans les profondeurs abyssales, tel fut le destin du Light of Terra.

Divine right   battleship by lucrezia navarre forum

Données technique:

Type de coque: cuirassé de classe Emperor

dimensions: 10.5 km de longueur, 2.2 km au plus large au niveau des ailerons.

Masse: 60 mégatonnes environ

équipages: 180 000 personnes environ

Accélération: inconnu

Vitesse: 3
manoeuvrabilité: -10
detection: +10
coque:110, blindage:22
tourelle:5
espace libre:110
Capacité d’armes: 1 dorsal, 1 proue, 3 babord, 3 tribord

Composants vitaux

Moteur à plasma : inconnu
Moteur warp : inconnu
Champ de geiller : inconnu
bouclier : triple
passerelle : pont de vaisseau amiral
recyclage air : inconnu
quartier de l’equipage : inconnu
auspex : inconnu trop endommagé

Composants supplementaires

Spacedock piers bfk
Smallcraft repair deck bfk
Medicae deck BFK
Pilot chambers BFK
targeting matrix en extensive cogitator for improve ship accuracy
augmented retrothrusters
admiral strategium
armoured prow

Actuellement le Light of Terra n’est qu’un space hulk à la dérive,déformé par les combats et érodé par des siécles passés à la dérive. De prés on aperçoit vaguement les aquilas grélés et les symboles impériaux craquelé sur sa coque au blindage bosselé, parmis d’innombrables cratéres d’impact. L’extérieur du vaisseau est un cauchemar délabré et abimé, mais l’intérieur est encore pire. Les quartiers intérieurs autrefois encombrés et exigus du batiment de guerre impérial se sont transformés en un réseau tortueux et délabré de tunnels et de caverne.

Lors de son dernier départ, le light of terra emportait dans ses soutes 3 régiments complets de la garde impérial: le 17e régiment blindé d’urdesh, le 166e régiment d’infantrie méchanisé de cadian et le 17e death korp of krieg régiment d’infanterie.Chacun des ces régiments dénombraient plus de 10000 combattants de l’empereur dieu, leur équipements, logistiques, munitions, habs. De plus le Light of terra avaait à son bord 3 escadrilles d’intercepteur fury, 3 escadrilles de bombardiers starhawk, et 2 escadrilles de shark assault boat.

Inventaire du 17e death korp of krieg régiment d’infanterie légére
Inventaire du 17e régiment blindé d’Urdesh
Inventaire du166e régiment d’infanterie méchanisé de Cadian

Histoire:

Le Light of Terra, le plus grand des navires de guerre de St Drussus, fer de lance de la croisade d’angevin. Gigantesque rouage de la machine de guerre impériale, le Light of Terra fusait parmi les étoiles et dégagea une route vers la région qui serait connu un jour sous le nom de secteur Calixis. Disparu corps et bien il y a un millénaire, on dit que ce space hulk dérive toujours dans les étendus, lieu maudit corrompu par les xenos et le souvenir torturé de son équipage trépassé.

Le Light of terra était déja vieux avant la croisade d’Angevin, envoyé parmi une armada de vaisseaux de guerre impériaux pour mettre la main sur de vastes régions de l’espace longeant la bordure occidentale et apporter la lumière de l’empereur dieu de l’humanité dans ces lieux obscurs entre tous. Certains supposent même qu’il fut construit, ou du moins sa coque, durant la premiére grande expansion humaine dans les étoiles. Si tel est le cas naturellement, le vaisseau est une vraie antiquité. Ce qui est certain, c’est qu’il s’agissait du plus puissant navire de guerre que la marine impériale ait jamais connu, l’égal de batiments tel que le grand redemption, l’emperor’s word ou le divine right.

Le Light of terra connu un sort des plus cruels lorsqu’il s’en fut a la rencontre d’une flotte de vaisseaux pour rejoindre drusus et l’aider dans une derniére offensive contre les Yu’Vath. Il disparu lors d’une terrible tempête warp l’envoyant dérivé sur d’immenses vagues empyréennes.

Les cuirassés de classe Emperor en service dans le Secteur Gothique comptent parmi les plus vieux vaisseaux de la Flotte de Guerre Obscuras. La coque du Divine Right fut retrouvée dans le Space Hulk Inculcate Evil, capturé aux abords du système de Charos au cours du trente-sixième millénaire. La majorité des systèmes énergétiques fonctionnaient encore en dépit du fait que le vaisseau avait passé plus de dix millénaires à errer dans le Warp, ce qui impliquait que sa perte datait d’avant la Grande Croisade. Le vaisseau rescapé fut remis en service dans les docks orbitaux de Cypra Mundi, et depuis, il patrouille sans relâche à travers le Segmentum Obscurus. La construction du Legatus Stygies fut commencée sur le monde-forge de Stygies dans le système de Vulcanis aux alentours du trentième millénaire. Il y resta inachevé, en orbite autour de la planète, pendant plus de deux millénaires après que des hérétiques eurent pris le pouvoir et détruit la majorité des chantiers navals de Stygies. On pense que la construction fut finalement achevée dans le courant du trente-deuxième millénaire, mais en raison des tempêtes Warp, d’accidents et de raids du Chaos, sa mise en service fut reportée de plusieurs siècles. En dépit de ses débuts difficiles, le Legatus Stygies est considéré à juste titre comme un vaisseau sacré par ceux qui y ont servi. Il survécut à un éperonnage suicide lors de la Bataille de Callavell, fut l’un des rares vaisseaux à échapper à la destruction lors du désastre de la purge d’Ulthanx et détruisit le cuirassé du Chaos Black Pain à Arriva.

Light of Terra

Rogue Trader "Vanquisher" bailleulgauthier silveryk